Raviver la déperlance du Gore-Tex

Ma veste Millet en Gore-Tex date de 2012. Depuis, je l’ai portée tous les hivers mais aussi en inter-saison, lorsqu’il pleuvait, en sorties vélo… Il y a bien un énorme trou dans le mesh de la poche droite (suivez mon regard vers le chien) mais elle est encore en très bon état. Niveau déperlance, ce n’est plus le top du tout. J’ai donc suivi les conseils de Gore pour raviver la déperlance du Gore-Tex.

Veste Millet Gore-Tex

Rester au sec sous la pluie sans l’effet sauna des K-Way

Ce qui a fait le renom du Gore-Tex c’est l’alliance de la déperlance et de la respirabilité. Un sacré avantage qui a rapidement placé le Gore-Tex comme le textile de référence pour l’outdoor. On retrouve cette matière chez tous les grands fabricants de vêtements et chaussures dont Millet chez qui j’ai acheté cette hardshell Trilogy.

Le « secret » de la déperlance du Gore-Tex est un traitement de surface, le DWR (Durable Water Repellent), à base de polymères hydrofuges (hum…). Ce traitement n’est pas permanent et il faut le réactiver. Sans déperlance, plus de respirabilité : la couche d’eau empêche le tissu de respirer et c’est l’effet K-Way.

Test de déperlance à l'eau du Gore-TEx
La déperlance du Gore-Tex n’est plus du tout assurée

2012 – 2017 RIP Déperlance

Les conseils d’entretien du Gore-Tex sont disponibles sur le site de Gore. Avant de s’attaquer au problème, on lui fait un petit lavage en règle :

  • Lavage basse température (40°c)
  • Pas trop de lessive (et pas en poudre !)
  • Pas d’adoucissant, assouplissant, détachant ou javel
  • Rincez deux fois, et évitez l’essorage (froissage…)

Pour le séchage : tancarville et on attend. Pour les propriétaires de sèche-linge, vous pouvez y sécher votre veste en programme délicat. Une fois la veste sèche, prolongez de 20 minutes. Cela devrait raviver la déperlance en activant le traitement de surface.

Si comme moi vous n’avez pas de sèche-linge, vous pouvez utiliser un fer à repasser sur réglage délicat et sans vapeur : celle-ci transmet beaucoup trop de chaleur. Ne repassez pas en direct : gardez une serviette entre la veste et le fer. Utilisez une serviette de bain avec un bon volume (pas comme moi), sinon les reliefs des fermetures éclair et autres tirettes vont rendre l’exercice désagréable.

Fer à repasser Gore-Tex
La veste est en sandwich dans une serviette pour éviter le contact direct avec le fer
Test de déperlance Gore-Tex
Semi-miracle, ça marche ! Ce n’est pas parfait mais beaucoup mieux qu’au premier essai
Test de déperlance Gore-TEx
Ce n’est pas parfait

Après avoir « repassé » toute la veste, je teste à nouveau. Le résultat n’est pas celui d’une veste sortant de l’usine, mais il y a clairement une amélioration. Les plus petite gouttes perlent, les plus grosses ruissellent mais laissent des traces trop importantes.

Après quatre ans d’utilisation intensive, ma veste mérite un nouveau traitement. Il existe des sprays (évitez les aérosols) chez Gear Aid et Nikwax qui permettent de redonner une seconde jeunesse à la surface. Je teste et je vous en reparle.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *