Raviver la déperlance du Gore-Tex

Ma veste Millet en Gore-Tex date de 2012. Depuis, je l’ai portée tous les hivers mais aussi en inter-saison, lorsqu’il pleuvait, en sorties vélo… Il y a bien un énorme trou dans le mesh de la poche droite (suivez mon regard vers le chien) mais elle est encore en très bon état. Niveau déperlance, ce n’est plus le top du tout. J’ai donc suivi les conseils de Gore pour raviver la déperlance du Gore-Tex.

Veste Millet Gore-Tex

Continuer la lecture de « Raviver la déperlance du Gore-Tex »

Share

Imperméabiliser un vêtement en coton

Coton ou polycoton, les vestes, pantalons, sacs et autres accessoires peuvent être imperméabilisés. Face à la pluie ou au vent, l’utilisation d’une cire se révèle bien plus écologique et économique en comparaison aux sprays utilisés sur les vestes en textiles techniques. Les résultats sont difficilement comparables mais pour ceux qui ne jurent que par leur veste smock pour les activités outdoor, c’est l’imperméabilisant naturel à utiliser. Dans l’idéal, un coton se traite tous les ans au minimum. Un usage journalier ou intensif va raccourcir le délais entre deux applications de cire.

Un peu d’huile de coude et on s’applique à ne pas laisser de surface non cirée.

Continuer la lecture de « Imperméabiliser un vêtement en coton »

Share

Fabriquer sa cire imperméabilisante

À gauche la paraffine, au centre les pastilles de cire d’abeille et à droite résultat final

Les vestes, sacs et chaussures en coton huilé perdent leur déperlance en quelques mois. Pas besoin de s’orienter vers des produits aérosols puisqu’il faut continuer à entretenir le coton avec de la cire. Il en existe un peu partout dans le commerce comme la Greenland  Wax de Fjallraven mais c’est tout aussi facile et économe de la fabriquer soi-même.

Continuer la lecture de « Fabriquer sa cire imperméabilisante »

Share