Visite de l’atelier textile de Techshop Lille

J’avais suivi à distance l’ouverture du premier TechShop en France, fin 2015. Accolé à son Magasin d’Ivry, Leroy-Merlin implantait aux portes de Paris le lieu rêvé pour les makers : un Fablab de 2000m2 réunissant tous les domaines en un seul endroit : impression 3D, textile, bois, métal, électronique, CAO…  Cette année, on a la chance de voir un espace d’une telle envergure ouvrir à Lille.

Panorama de l'atelier textile. Derrière, les imprimantes 3D.
Panorama de l’atelier textile. Derrière, les imprimantes 3D.

TECHSHOP, C’EST QU(O)I ? 

« TechShop rassemble des espaces de conception, collaboration et des ateliers techniques »

Le bricolage à la maison a beaucoup évolué et les grandes surfaces de bricolage l’ont bien compris. Les dynamiques aujourd’hui tournent autour de la collaboration et du partage. Les impressions 3D, la personnalisation,  l’upcycling, les Ikea hack… Le DIY au global n’a plus grand chose à voir avec la pose de placo et le tirage de câble du weekend.

C’est Leroy-Merlin qui a importé Techshop en France. Cette franchise de fablab reprend différents domaines et propose d’accéder à des machines professionnelles et aux formations adéquates. Plus qu’un atelier, c’est un lieu de rencontre, de formation, d’échanges. Sur place, rien ou presque ne mentionne Leroy Merlin à part peut-être la couleur du marquage au sol, comme a aimé le rappeler plusieurs fois le guide. Pourtant le but est bien de garder un lien avec une nouvelle génération de bricoleurs et d’ouvrir par la suite des mini Techshop en magasin. 

Siège Rossignol par Fritsch-Durisotti pour le projet drôles d'oiseaux
Surprise ! Le siège Rossignol par Fritsch-Durisotti pour le projet drôles d’oiseaux. J’avais fourni les sangles à l’époque. Et J’en avais parlé ici.

Au menu à Lille : 2400m2 d’ateliers CAO, textile, impression 3d, bois, découpe laser, impression numérique, céramique, métal, électronique, peinture… Une dizaine d’ateliers bien équipés (1 million d’€ de machines) pour couvrir une très large palette. Ce qui m’intéresse ? L’atelier textile 🙂

LE PARC DE MACHINES

Piqueuse plate Brother S7100A
Piqueuse plate Brother S7100A <3
Surjeteuse Juki Mo 6800 pour des finitions parfaites !
Surjeteuse Juki Mo 6800 pour des finitions parfaites !
Piqueuse triple entraînement Pfaff 335
Piqueuse triple entraînement Pfaff 335 pour les travaux les plus lourds. YES !
Il y a aussi des machines à coudre familiales
Il y a aussi des machines à coudre familiales
Côté outils
Côté « outils »
Espace couture
Espace couture : un peu brut mais ça fait le job
Tricoteuse numérique : On programme le motif, reste à faire les va-et-vient
Tricoteuse numérique : On programme le motif, reste à faire les va-et-vient
La brodeuse numérique qui va certainement être prise d'assaut
La brodeuse numérique qui va certainement être prise d’assaut
Impression directe sur textile et presses
Impression directe sur textile et presses

COMMENT CA MARCHE ?

Les machines c’est bien, savoir les utiliser, c’est mieux. Avant de pouvoir coudre mon premier sac chez Techshop, il faudra que je passe par la case formation. Il en existe pour toutes les machines. La formation machines à coudre et surjeteuse, c’est 4H pour 96€. Pas donné mais nécessaire.

Je n’ai jamais été un grand fan des formules tarifaires à tiroirs. Vous avez tout en détail ici. L’abonnement à l’année revient à 60€ par mois sur un créneau horaire seulement (journée, soirée ou Week-End). Le cumul des trois est à 150€. Le pass semaine est à 50€ et il existe des carnets (5/10/20) de tickets jours pour un coût unitaire de 20 à 30€. Niveau accès c’est plutôt cool : 9h à 22h30 et le dimanche de 9h à 21h. Avec une fermeture pour les 3 jours fériés habituels : 1er janvier, 14 juillet, 25 décembre (je crois).

Je vais passer la formation machines à coudre rapidement pour pouvoir y accéder dès que j’en aurai besoin. Je ne sais pas si durant ces 4h on a l’occasion de réaliser un petit truc perso. J’espère pouvoir vous en dire plus très vite.

TechShop Lille
30, rue Henri Régnault
59000 Lille
https://www.techshoplm.fr/

Share

Remplacement de lampe sur machine à coudre

Après avoir grillé à trois reprises l’ampoule à filament qui éclaire ma machine à coudre, j’ai décidé de changer complètement de système d’éclairage. Plusieurs raisons :

  • les ampoules à filament libèrent de la chaleur, et comme le capot de la Bernina est en métal, il devient brûlant
  • il n’y a plus d’ampoules b15 (petit culot à baïonnette) dans la plupart des magasins
  • je vous ai dit que j’en avait grillé 3 ?

Et comme l’avenir c’est le LED, j’ai opté pour cette solution. Chez Leroy Merlin, j’ai trouvé une ampoule LED Lexman de 2,5W (équivalent à 25W à incandescence) qui délivre 250 lumen. C’était la seule solution je crois dans ces dimensions. Il y avait encore les ampoules à filament de petite taille (pour four ou frigo/congel) mais en culot à vis. C’est en fait une ampoule de remplacement pour halogène, la gentille vendeuse m’a donc indiqué la bonne douille : G9.

5,19e la douille et 7,90e la LED. Ce n’est pas un investissement lourd si la durée de vie de la LED correspond à ce qui est annoncé.

Le résultat est très satisfaisant. Adieu les brûlures, une durée de vie de 10 000 heures, 15 000 on/off et une lumière assez chaude (3000 Kelvin). Je perd par contre l’interrupteur qui était embarqué. Ca se règlera certainement par la suite. La fixation avec un collier devrait aussi évoluer dès que je trouverai la pièce parfaite.

Share